Blog 42 (16.09.2016)

Aller plus loin dans la forêt

Alors que nous continuons à travailler dans la région Alaotra Mangoro, nous étendons notre collaboration avec d'autres acteurs locaux comme les chefs traditionnels, les chefs religieux et les enseignants. Ils sont également des éléments clés quand on travaille au sein d'une communauté comme ils sont respectés et ont une influence sur la population locale. Les responsables régionaux d'une grande dénomination ont exprimé leur désir d'être formés et de diffuser les messages de santé. Ils comprennent que le fait d’aider les gens à être en bonne santé est aussi une mission de l'église. Les dirigeants locaux collaboreront avec l'agent de santé dans leur région pour organiser les sessions de formation.

En Août, nos équipes sont allés à Anosibe An'Ala pour visiter des centres de santé, encadrer les agents de santé et assurer le suivi du processus de formation. C’est un des endroits les plus difficiles à atteindre à Madagascar, puisqu’en dehors de la capitale du district il n'y a pas de route du tout, pas de réseau téléphonique. Les villages sont éparpillés entre les vallées étroites et hautes montagnes. Les gens doivent marcher pendant de nombreuses heures, voire une journée pour atteindre le centre de santé le plus proche ou un marché.

Écoutons l'expérience du Dr Natanaela au cœur de la forêt:
Notre mission dans les villages de Anosibe An'Ala était spéciale. Les longues heures de marche ont été fatigantes, il y a eu beaucoup de montées et de descentes, pas de porteurs de bagages à un moment donné, de nombreuses traversées de fleuves parce que les ponts en bois ont été coupés. Pourtant, nos yeux ont apprécié de beaux paysages, nous avons pratiqué un peu de sport  et avons eu des guides aimables. Même occupés car seuls au poste, la plupart des agents de santé sont ouverts à la coopération, motivés et courageux. Les responsables communautaires ont montré un grand respect pour nous. Ils voulaient nous accueillir avec la danse et la musique comme pour un VIP! Les communautés ont leur propre organisation sociale qui fonctionne bien. J'ai l'espoir que la plupart des changements dans l'intervention de AiNA soa se produira dans ces endroits difficiles.